Publié le vendredi 15 septembre 2017 17:09 | Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017 17:09

Violent incendie chemin de La Montagne : La Crémaillère ravagée par les flammes

Web de La Gatineau

MESSINES - Après le magasin général J.B. Lévesque à Grand-Remous, une autre institution de la région a été la proie des flammes : l’ancien restaurant La Crémaillère, propriété de Andrée et André Dompierre. Le commerce n’était plus en opération depuis plusieurs années mais le couple en avait fait sa résidence principale. Celle-ci a été en grande partie détruite, seul un côté de la maison a été épargné. 

L’incendie s’est déclaré en début de soirée vendredi 8 septembre, au 24 du chemin de La Montagne à Messines. Les propriétaires n’étaient pas sur place quand le feu a commencé à se répandre : Andrée et André Dompierre participaient au souper organisé à la salle municipale de Messines dans le cadre de l’événement Confréries en fête. 

Il a fallu plusieurs heures aux pompiers pour qu’ils viennent à bout de l’incendie. Une épaisse fumée s’échappait de la maison et plusieurs citoyens s’étaient rassemblés dans la rue pour constater cette tragédie. Une trentaine de pompiers de Messines, Bouchette et Blue Sea sont intervenus. Si les dégâts matériels sont importants, par chance personne n’a été blessé. La cause du brasier pourrait être la foudre mais une enquête devra le confirmer. 

Andrée et André Dompierre ont opéré La Crémaillère pendant une vingtaine d’années durant lesquelles ils ont accumulé les honneurs. Que ce soit pour le volet auberge ou pour leur restaurant, ils ont reçu plusieurs prix. En novembre 2016, dans le magasine Voir, Christine Moisan décrivait La Crémaillère comme «un nid douillet où aller reposer nos âmes fatiguées par le froid et la grisaille. Un coin de paradis perdu en forêt où on oublie tout (…) À l’arrivée, c’est la bonhommie d’André qui nous accueille, pendant que sa douce moitié, Andrée, s’affaire déjà aux fourneaux. Après des carrières dans le milieu de l’éducation, nos hôtes se sont embarqués dans une grande aventure : elle s’est inscrite à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie, il a travaillé à l’agrandissement de leur maison de campagne. Et plus vite qu’ils ne le prévoyaient, l’auberge et la table de La Crémaillère sont devenues hautement prisées». 

Suite à l’incendie, le couple Dompierre a reçu de nombreux messages de soutien. Ils tiennent à remercier les pompiers et les gens pour leur support.

    

  

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?