Publié le mercredi 2 août 2017 17:00 | Mis à jour le jeudi 27 juillet 2017 17:22

Pour les sinistrés des inondations : Déploiement de ressources d’aide psychosociale supplémentaires

Web de La Gatineau

LA GATINEAU - Afin d’offrir un meilleur soutien aux personnes qui ont subi les conséquences des inondations survenues le printemps dernier, le Gouvernement du Québec a mis en place davantage de ressources d’aide psychosociale dans les régions affectées. 

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, accompagnée de la ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée, du député de Chapleau, Marc Carrière, de la députée de Hull, Maryse Gaudreault, et du député de Pontiac, André Fortin, a procédé vendredi à l’annonce de cette mesure destinée à répondre aux besoins des personnes sinistrées. 

Ainsi, des intervenants supplémentaires sont déployés depuis quelques jours dans les régions les plus durement touchées par les inondations, notamment à Montréal, en Mauricie-Centre-du-Québec, en Outaouais, à Laval, dans Lanaudière, en Montérégie et dans les Laurentides. Ces ressources sont présentes entre autres sur le terrain, dans les quartiers touchés par les inondations, dans les hôtels et les motels où sont hébergés les citoyens sinistrés ainsi que dans les locaux municipaux, les CLSC ou les bureaux d’indemnisation. Elles offriront leurs services à la population tant que les besoins justifieront le soutien nécessaire. 

Soulignons que lorsque les inondations ont frappé le Québec, des ressources d’aide psychosociale ont été déployées sur le terrain dès les premiers jours dans les régions touchées afin de venir en aide rapidement aux personnes inondées et que les services n’ont jamais cessé d’être offerts. Rappelons que les besoins d’aide psychosociale peuvent non seulement être ressentis pendant la situation de crise, mais également après celle-ci. 

«Ce printemps, lors de ma visite de certaines communautés affectées par les inondations, j’ai pu constater à quel point l’aide psychosociale fournie par les intervenants a permis de venir en aide de manière bien adaptée aux besoins des personnes sinistrées, a déclaré Lucie Charlebois. Quelques mois après, ce soutien demeure plus que jamais essentiel et nous nous sommes assurés de mettre en place tous les services nécessaires pour continuer à bien soutenir la population dans cette épreuve. J’invite toutes les personnes qui en ressentent le besoin à utiliser les services disponibles.»

«Je suis très heureuse de ce déploiement d’intervenants supplémentaires dans la région de l’Outaouais, où plusieurs personnes ont subi les conséquences directes ou indirectes de ces inondations, ajoute Stéphanie Vallée. Tant et aussi longtemps que cela sera nécessaire, les citoyens affectés pourront recevoir le soutien dont ils ont besoin dans leur propre milieu, à proximité des lieux où ils habitent ou là où ils résident actuellement.» 

Rappelons qu’en plus des ressources déployées auprès des communautés touchées, le service de consultation téléphonique psychosociale 24/7, soit le volet Info Social du 811, est disponible en tout temps pour toute personne ayant un besoin d’information ou d’intervention en matière de services psychosociaux.

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148