Publié le mercredi 9 août 2017 17:00 | Mis à jour le mardi 8 août 2017 16:33

Lavage de bateaux à Messines et Blue Sea : Obligatoire depuis le 29 juillet

Web de La Gatineau

LA GATINEAU - Les municipalités de Blue Sea et Messines ont lancé dernièrement un programme obligatoire de lavage de bateaux pour tous les lacs dans leurs juridictions. Depuis le 29 juillet, tous ceux qui comptent mettre à l’eau un bateau doivent se présenter au poste de lavage municipal et laver leur embarcation. Cela assurera la préservation des lacs et veillera à ce que les générations futures puissent profiter de leur beauté. 

C’est la première fois que deux municipalités du Québec ont collaboré pour minimiser les risques d’espèces envahissantes contaminant leurs lacs. Tous les lacs des deux municipalités, ce qui représente plus de 50 lacs, sont couverts par ces règlements obligatoires de lavage de bateaux. 

Les moules zébrées, les puces d’eau épineuse, les châtaignes d’eau et d’autres espèces envahissantes pourraient être introduites par des bateaux non lavés. Ces envahisseurs étrangers, leurs œufs ou leurs spores, se déplacent d’un lac à l’autre lorsqu’ils sont attachés à un bateau ou sont transportés par l’eau dans les cales de bateaux. 

«Nous sommes heureux d’accueillir tous les utilisateurs de nos plans d’eau mais nous voulons nous assurer qu’ils n’introduisent pas d’espèces dangereuses qui détruiraient nos lacs, a déclaré le maire de Blue Sea, Laurent Fortin. Nos résidents comprennent l’importance de nos lacs pour les touristes et les populations locales.» 

«Cette nouvelle règlementation fera en sorte que les générations futures puissent nager, pêcher et faire du bateau comme les gens l’ont fait depuis plus de 100 ans, ajoute le maire de Messines, Ronald Cross. Si les lacs meurent, le moteur économique de notre région meurt. Le lavage obligatoire de bateaux assurera la santé de nos lacs.» 

Les contribuables des deux municipalités ne devront pas payer le lavage de leurs bateaux, mais ils devront porter la preuve que leurs bateaux ont été correctement nettoyés au poste de lavage municipal. Les non-résidents devront payer 25 $ pour laver leurs bateaux avant de les mettre à l’eau aux quais municipaux de Messines et Blue Sea. Les stations de lavage des bateaux sont au bureau municipal de Blue Sea et à la Boucherie Rock Lafrenière au 73 rue Principale à Messines. Tous les plaisanciers qui ne respectent pas le lavage obligatoire des bateaux sont sujets à des amendes de 300 $, prélevées par des fonctionnaires municipaux. 

L’Association du bassin versant du lac Blue Sea a convoqué un comité tripartite avec les deux maires l’automne dernier. «Nous sommes extrêmement ravis que les municipalités aient pris cette importante initiative dans la préservation de nos lacs tout en continuant à accueillir les plaisanciers», a déclaré Francis Leblanc, président de l’Association.

 

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?