Publié le vendredi 15 septembre 2017 17:24 | Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017 17:24

Fusion de Centraide GLHL avec cinq autres antennes : Les membres ont adopté l’acte d’accord

Web de La Gatineau

LA GATINEAU - Le conseil d’administration de Centraide Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides (GLHL) a invité ses membres à une assemblée spéciale la semaine dernière à Mont-Laurier. Durant cette assemblée, qui était précédée par une rencontre d’information afin de répondre aux questions des membres, ces derniers ont adopté l’acte d’accord encadrant la fusion de Centraide GLHL avec cinq autres antennes : Centraide Abitibi Témiscamingue et Nord-du-Québec, Centraide Centre-du-Québec, Centraide Lanaudière, Centraide Mauricie et Centraide Sud-Ouest du Québec. 

Des personnes des trois MRC étaient présentes ainsi que le vice-président Québec de Centraide Canada et la PDG de la future supra-région, Isabelle Dionne. L’acte d’accord a été adopté à l’unanimité, sans aucune opposition. Pour que la fusion devienne effective, il faut que les six Centraide concernés adoptent cet acte d’accord, ce qui devrait être fait d’ici fin septembre. 

Centraide a entrepris des fusions dans plusieurs régions du Québec. Comme l’explique Laure Voilquin, directrice générale de Centraide GLHL, «tout ça est parti du triste constat que nos campagnes étaient en baisse de façon générale à la grandeur du Québec. Les Centraide ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes. Un modèle a été proposé par une firme : réunir les Centraide en supra-régions pour être plus efficaces en centralisant le volet administratif. Mais on veut que ça soit une entité complètement décentralisée en ce sens que la direction du développement philanthropique pourrait se retrouver en Abitibi par exemple, les directions ne seront pas nécessairement au siège social».

En amont de l’assemblée de la semaine dernière, plusieurs rencontres d’information avaient été organisées pour expliquer le projet. «On a procédé à des rencontres dès le mois février avec les organismes associés, les partenaires, poursuit Laure Voilquin. On a fait du un à un avec des donateurs, on a rencontré beaucoup de monde.»

Dans la Vallée-de-la-Gatineau, la MRC a adopté une résolution afin que, dans le cadre de cette fusion, notre région soit rattachée plutôt à Centraide Outaouais. «On est arrivé à un protocole d’entente qui a été signé par les deux conseils d’administration (de Centraide GLHL et Centraide Outaouais) durant le mois d’août, explique Laure Voilquin. Il stipule qu’on va céder les codes postaux de la Vallée-de-la-Gatineau à Centraide Outaouais lorsque la fusion sera effective.»

Pour ce qui est des bureaux de Mont-Laurier, ils y demeureront et Laure Voilquin deviendra directrice régionale : «Le temps que je ne consacrerai plus à l’administration pourra être mis à profit directement dans les communautés pour être encore plus présente sur le terrain.»

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?