Publié le mercredi 9 août 2017 18:14 | Mis à jour le mercredi 9 août 2017 18:15

Élections municipales : Le maire ne se représentera pas

Sylvie Dejouy

DÉLÉAGE - Le maire, Bernard Cayen, a profité de la rencontre d’août du conseil municipal pour annoncer qu’il ne sollicitera pas un deuxième mandat aux élections municipales de novembre prochain. Il répondait à une question posée par un citoyen. Bernard Cayen dit vouloir avoir plus de temps personnel. Il ne vise donc pas d’autres fonctions en dehors de la mairie, comme par exemple celles de préfet. 

Parmi les points à l’ordre du jour de la rencontre, le conseil a décidé d’abandonner la contestation de la sanction administrative pécuniaire de 10 000$. Cette amende faisait suite au bris d’une conduite d’égoût à l’hiver 2015. «Le ministère demandait que l’ensemble des eaux usées de la municipalité soient pompé et transporté par camion, explique Bernard Cayen. Mais cette demande dépassait la capacité de payer des citoyens visés. Vérification faite, il n’y a jamais eu une municipalité qui a pompé l’ensemble de ses eaux usées. Je pense qu’on a voulu faire de nous un exemple.» La municipalité avait dans un premier temps contesté l’amende mais a décidé d’abandonner car «les coûts de contestation dépasseront largement la pénalité, explique Bernard Cayen. Devant l’ampleur du dossier, la municipalité a été cassée par une grosse machine». 

Les élus ont résolu de demander une substitution de travaux dans le cadre de la subvention d’aide à l’amélioration du réseau routier municipal. Comme l’explique Bernard Cayen, «nous avions prévu des travaux chemins Gérald et Claude, mais compte-tenu que l’ampleur des travaux dépasse de beaucoup la subvention obtenue, on a décidé finalement de faire des travaux chemin Ducharme, où il y a un besoin important». 

La municipalité est intéressée par le projet pilote en transport collectif du GUTAC (Guichet unique des transports collectif et adapté). «On se souvient qu’il y avait eu un projet pilote pour instaurer un service de transport en commun dans chacune des municipalités, avec un certain nombre de points d’embarquement, explique Bernard Cayen. Ensuite, ça a été modifié pour que l’autobus passe à domicile finalement. Mais ça n’a pas été concluant car les gens ne l’ont pas utilisé. Le nouveau projet vise à utiliser les places libres dans les autobus scolaires. Il y aura plein de démarches à faire pour conclure des ententes, mais la municipalité a donné son accord pour que le GUTAC entreprenne un tel projet pilote.»

La municipalité participe également au projet de cloches de récupération des textiles initié par le Centre Jean-Bosco. L’objectif est d’en installer plusieurs sur le territoire val-gatinois. Celle à Déléage sera disponible prochainement, à un endroit qui reste à être déterminé. 

Dans le cadre des Politique familiale municipale et Politique de municipalité amie des aînés, pilotées par la MRC, un comité local doit être formé dans les municipalités. «Chez nous, la conseillère Madeleine Aumond s’est portée volontaire, explique Bernard Cayen. Elle attend que les personnes se portent volontaires pour donner leur opinion sur les besoins qui devraient être couverts par cette politique. On recherche des gens de toutes catégories : célibataires, mariés, jeunes familles, personnes âgées, etc. On espère que plusieurs personnes vont se porter volontaires pour se doter d’une politique qui leur plaira.»

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148