Publié le mercredi 19 avril 2017 16:30 | Mis à jour le mercredi 19 avril 2017 14:36

Décès de Oneil Grondin : Une page de La Gatineau se tourne

Jean Lacaille

MANIWAKI - Un cancer de la vessie a emporté Oneil Grondin dans la matinée de dimanche dernier au Foyer d’accueil Père Guinard à Maniwaki. Il était âgé de 83 ans et était également atteint de la maladie d’Alzheimer. 

Oneil Grondin a été propriétaire et éditeur du Journal La Gatineau pendant de nombreuses années. Son expertise en matière de marketing a transformé le monde local de l’édition. Ses idées nouvelles sur la conception publicitaire de même que sur l’information ont pavé la voie à l’entrée du journal dans le modernisme.

Pendant plus de 50 ans, il a dirigé les destinées du journal. Travailleur infatigable, espiègle à ses heures, il adorait se retrouver dans la salle de nouvelles et échanger avec les journalistes et les infographes. Sous sa gouverne, le journal La Gatineau s’est distingué à plusieurs reprises en remportant des titres prodigieux de la presse hebdomadaire québécoise dont celui de «l’hebdo de l’année» à quelques reprises.

Oneil Grondin laisse dans le deuil son épouse, Agathe, ses fils André (Ginette) et Louis (Suzette), ses petits-enfants Élise, Éric et Mathieu, ses frères et sœurs Marcel, Sœur Clairette, Carmelle et Ulysse.

 

             Météo  •  Tourisme

Vous êtes un pêcheur ou un plaisancier et vous vous promenez sur plusieurs plans d’eau, lavez-vous votre embarcation/remorque avant chaque mise à l’eau pour débarrasser vos équipements d’une potentielle contamination par des espèces envahissantes ?